Gazette:News:Audiovisuel: la VOST pour favoriser l'apprentissage des langues

Stringent Language




Un appel aux lecteurs
du Courrier des Balkans




Une loi à l'étude, pour imposer la VOST* à la télévision

Le 18 octobre dernier, Denis Jacquat, député UMP de Moselle, déposait une proposition de loi sur les programmes étrangers.


PROPOSITION DE LOI


Article unique

Pour tous les films, téléfilms, séries et feuilletons étrangers, les chaînes de télévision françaises, diffusées sur le câble ou l’Adsl, doivent proposer l’alternative entre la version originale sous-titrée ou la version en français.

La Commission des affaires culturelles et de l'éducation étudie actuellement le texte. Il est à souhaiter que la proposition aboutisse, en dépit des lois Bas-Lauriol et Toubon, qui imposent la langue française dans l'audiovisuel, les entreprises, la communication..., comme l'ordonance de Villers-Côtterets (1539) l'avait imposée dans tous les actes.

Cette proposition, si elle était votée, répondrait en effet à une demande de VO très forte, notamment dans la jeunesse, qui doit se contenter des sous-titres de Dr House sur TF1.

La grille des chaînes en serait certes chamboulée, mais l'obligation porterait aussi un coup d'arrêt aux FanSub en ligne, seuls à combler actuellement les afficionados de la VO en toute illégalité, au mépris des droits d'auteurs (Hadopi) et au grand dam des acteurs officiels du marché.

Quant au surcoût pour les chaînes, il n'en a pas été question. Mais pour le député l’important est ailleurs.

S'ouvrir à l'Europe, par « une politique linguistique forte »

Selon l'auteur de la proposition de loi, une telle démarche favoriserait « la maîtrise d’une seconde langue européenne, facteur d’ouverture et d’insertion sociale et professionnelle », qui ne peut pas se « limiter à la stricte sphère de l'école » et s'étendrait ainsi « au cercle familial, par le biais notamment de la télévision dont, justement, les jeunes sont de grands consommateurs ».

Au premier rang de ces langues, l'anglais, bien sûr, de plus en plus exigé par les employeurs, comme le souligne la proposition. Si les séries diffusées sont principalement américaines, les productions en espagnol, italien, portugais, allemand etc., ne seront néanmoins pas en reste, puisque la loi s'appliquerait à toute production de langue étrangère.

Vu le niveau légendaire des français en ce domaine, une telle démarche serait particulièrement positive.

Et donner satisfaction aux amateurs d'art

Le débat entre pro et anti doublage (synchronisation) trouverait matière à réflexion et à comparaison. Les amoureux de cinéma et de séries pourront apprécier enfin pleinement l'interprétation originale de leurs acteurs favoris.


Barbara

14 novembre 2011

Crédit photo : ©François Barby

__________

*VOST = Version Originale Sous-Titrée


Views

Terra

High-quality translation services over the Internet - professional solutions for translating all your documents.

>>>Our services